Dépistage du cancer du col de l'utérus

Le cancer du col de l’utérus occupe le troisième rang des cancers les plus communs chez la femme dans le monde, avec 530 000 nouveaux cas diagnostiqués en 2008.  
 
Le col de l’utérus est un organe qui relie l’utérus au vagin
 
Uterus
 
 
Pratiquement tous les cancers du col de l’utérus sont associés aux papillomavirus humain (HPV). Toutefois, la majorité des femmes contaminées par le HPV n’évolue pas vers un cancer du col de l’utérus. Les femmes deviennent susceptibles au développement du cancer du col de l’utérus, après une infection au HPV, mais d’autres facteurs environnementaux sont requis pour entrainer le développement du cancer.
 
Qui est le plus à risque?
  • Les femmes mariées à un âge précoce.
  • Les femmes qui ont eu des grossesses multiples. 
  • Les femmes ayant des antécédents de maladie sexuellement transmissible.
  • Les femmes qui ont des partenaires multiples. 
  • Les femmes dont les partenaires ont eu des partenaires multiples ou qui ont eu des maladies sexuellement transmissibles. 
  • Les femmes de statut socioéconomique modeste (dû à une mauvaise hygiène corporelle). 
  • Les femmes qui ont subi un traitement associant la suppression du système immunitaire par stéroïdes, qui souffrent d’autres maladies ou du VIH –
 
Symptômes
  • Saignement vaginal anormal entre les règles, après une relation sexuelle ou après la ménopause
  • Écoulement vaginal persistant de couleur blanche, marron ou taché de sang et dégageant une odeur nauséabonde 
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids inexpliquée
  • Perte urinaire involontaire
 
Depuis 2015, Link to Life offre le test de frottis pour le dépistage du cancer du col de L’utérus à un coût minimal. Au cours des dernières années, du 27 avril 2011 à 2014, Link to Life a effectué un dépistage GRATUIT du cancer du col de l’utérus en utilisant l'inspection visuelle avec l'acide acétique (IVA) et le colposcope pour les femmes âgées de 30 à 60 ans dans notre centre à Vacoas. Toutefois, nous utilisons maintenant la dernière méthode de dépistage qui est le test de frottis.
 
Le dépistage pour le col de l’utérus est effectué deux fois par semaine par une gynécologue ou médecin, sur rendez-vous seulement. À chaque fois que la gynécologue découvre quelque chose d’anormal, elle réfère la patiente à l’hôpital, mais celle-ci est libre de consulter un médecin du privé pour un examen plus approfondi.