Le lymphœdème

Le lymphœdème est une enflure qui survient au niveau des bras ou des jambes. Il peut aussi se localiser dans d’autres parties du corps, comme le visage, le cou, l’abdomen et les parties génitales. Le lymphœdème est le résultat d’une accumulation plus ou moins importante d’eau et de protéines dans la partie du corps qui est affectée.  Malgré le fait que cette maladie affecte 1% de la population, étonnamment, il existe dans le monde médical un manque d’information concernant le lymphœdème et les problèmes qui y sont associés.
Il existe deux types de lymphœdèmes. Le lymphœdème primaire est une malformation du système lymphatique. Celui-ci peut apparaître dès la naissance mais se développe dans la plupart des cas plus tard sans aucune raison apparente.
 
Le lymphœdème secondaire est plus répandu. Il est le résultat d’une dégradation du système lymphatique, c'est-à-dire lorsque le système lymphatique est endommagé suite à une intervention chirurgicale ou suite aux effets secondaires des radiations pour traiter le cancer. Le lymphœdème secondaire peut apparaître après une blessure, un traumatisme ou une infection. 
Le lymphœdème a des conséquences pathologiques et cliniques importantes. Il existe trois stades de lymphœdème. 
 
Stade I : l'œdème contient du liquide riche en protéines et est spontanément réversible suite à l’élévation du membre affecté.
 
Stade II : l'œdème ne régresse pas sans traitement approprié. Le tissu conjonctif se multiplie, ce qui rend l’œdème de plus en plus dur.
 
Stade III : également appelé éléphantiasis, l'œdème peut devenir massif, le tissu se durcit et des altérations tissulaires de type hyperkératose et papillomatose surviennent. Les infections telles que la cellulite, l’érysipèle et la lymphangite se manifestent fréquemment chez les patients souffrant de lymphœdème. Ces infections sont récurrentes durant les stades II et III, chacune d’entre elle contribuant à empirer l’état du patient et entrainant des hospitalisations successives.
 
Les options de traitements offerts à Maurice incluent les vêtements de compression, le drainage Lymphatique Manuel (DLM), et la Thérapie Décongestive Complète (CTD). 
 
Drainage Lymphatique Manuel (DLM)
 
Le DLM est une méthode thérapeutique manuelle efficace et douce qui stimule la circulation de la lymphe.  Les manœuvres de pompage du DLM amènent des résultats rapides surtout lorsque la circulation des vaisseaux lymphatiques est réduite dû à une intervention et/ou une radiothérapie. Par contre, si le DLM est utilisé comme un traitement isolé, les résultats seront temporaires et la circulation du liquide lymphatique dans un membre affecté sera de courte durée. Beaucoup des thérapeutes qui pratiquent le DLM ont une formation basique et ne sont pas qualifiés pour soigner le lymphœdème. Par contre, le DLM seul, peut être utilisé avec succès dans plusieurs cas non apparentés au lymphœdème.
 
Thérapie Décongestive Complète (TCD)
 
Cette thérapie combine le drainage lymphatique manuel (DLM) avec l’application de bandages compressifs multicouches sur les zones affectées, des exercices décongestifs et aussi les soins de la peau et des ongles. La TDC est divisé en deux parties ; une phase initiale intensive réductrice (phase I) suivie par une phase d'entretien à la maison (phase II). Menée avec beaucoup de soins et d’assiduité par un thérapeute certifié, la TDC est un traitement de choix pour le lymphœdème chronique. Même dans des cas de lymphœdème avancé, la TDC apporte d’excellents résultats sans effets secondaires. Parce que la TCD demande du travail, du temps et nécessite la coopération du patient, beaucoup de patients ont du mal à s’engager dans le programme. Cependant, parce que les résultats de la TCD sont supérieurs à ceux des autres traitements, un nombre croissant de patients suivent la TDC et sont par conséquent capables de maintenir une réduction de la taille d’un membre affecté en continuant un traitement assidu à la maison.
 
La TCD est une nouvelle méthode à Maurice, disponible uniquement à travers ‘Restorative Therapies’ à Tamarin. Les patients vulnérable peuvent bénéficier d’une première consultation gratuite en contactant ‘Link to Life’ pour prendre un rendez-vous à Vacoas ou à Pamplemousses.
 
Pour qu’un thérapeute soit compétant dans le traitement de la Lymphœdème à travers la TCD, il est essential que sa formation couvre les quatre parties de la TDC : (1) DLM basique et avancé, (2) La technique du bandage compressif, (3) l’exercice lymphatique, et (4) soins de la peau et des ongles. Le thérapeute devrait aussi avoir de bonnes connaissances de l’anatomie, la physiologie, et la pathologie du système lymphatique, du traitement du lymphœdème primaire et secondaire, des indications et contre-indications de la TDC, et des bonnes techniques de mesures pour les vêtements de compression. De plus, la thérapie ne devrait pas commencer sans que le patient ait été vu et diagnostiqué par un médecin certifié qui comprend le lymphœdème et ce qu’il implique. Une fois que le diagnostic est confirmé et que le traitement a commencé, l’évolution du patient doit être suivie par le médecin.  
Alors que le diagnostic clinique du lymphœdème peut se faire en l’absence de tests invasifs, un électrocardiogramme avant et pendant le traitement est parfois nécessaire pour assurer un traitement sûr pour chaque patient. A cause des risques de complications associés aux lymphœdèmes, la participation d’un médecin qualifié est essentielle pour une thérapie efficace et sans danger.
 
Soins médicamenteux
 
Les diurétiques, alors qu’ils sont souvent prescrits, empirent le lymphœdème. Ils réduisent le lymphœdème en extrayant l'eau du liquide lymphatique, laissant ainsi seulement la protéine. Ces protéines continuent d’attirer de l’eau dans les parties gonflées du corps dès que les effets des diurétiques s’estompent. Cette accumulation de protéines peut occasionner une forte concentration de protéines dans le corps et causer de tissus fibrotiques et indurés.
 
Même si il y a beaucoup de recherches sur les cures chirurgicales et les médicaments pour soigner le lymphœdème, la TCD reste le traitement le plus efficace pour mieux gérer le lymphœdème.